A quel diamètre percer un avant-trou par rapport à la vis ?

C’est une bonne question !

Que n’ai-je pas lu et entendu sur le diamètre de perçage de l’avant-trou associé au diamètre de la vis.

De la formule arithmétique, en passant par certaines formules que je trouve pour ma part plus ou moins discutables, mais loin de moi l’idée de soulever la controverse vis-à-vis de leurs auteurs, alors permettez-moi de vous en citer quelques-unes que j’ai pu relever dans les pages web explorées au gré de mes navigations.

Voici pour vous :

« j’applique la règle : diamètre de perçage = diamètre de la vis au fond du filet pour les bois durs et un chouilla de moins pour les bois tendres »

« en principe, le vissage est destiné à fixer une chose sur une autre, dont il faut des trous différents »

« pour l’objet à fixer, le diamètre de la vis ou un poil de moins ; pour le support : environ les 2/3 du diamètre de la vis, un peu plus pour les bois durs, un peu moins pour les bois tendres, un peu moins également pour du MDF sur chant »

« lorsqu’on préperce le support et l’objet, il faut mettre l’objet en place en percer le tout au diamètre de préperçage du support puis agrandir le trou de l’objet et éventuellement chanfreiner pour cacher la tête de vis »

« sinon il y a une autre astuce, c’est de mettre ta vis bien allongée sur un bout de polystyrène extrudé et de l’enfoncer de moitié, ensuite tu la retires et il ne te reste plus qu’à poser le bon foret dans la partie ainsi percée ou d’en mesurer le diamètre »

« j’utilise mes yeux : alignement du foret et de la vis l’une derrière l’autre, il suffit que le foret cache seulement l’âme de la vis »

« pour fixer une planche A contre une planche B :

– dans la planche A, pour une vis de 5 tu perces à 4

– pour la planche B, si le Ø de la vis hors filet est de 3 tu perces à 2 mm »

« vous avez raison de pré-perçer. Si la planche A doit être fixée à la planche B par une vis de diamètre 5, je réalise un pré-perçage mais à 5. En effet la vis doit passer librement pour effectuer un bon serrage ; pour la planche B, je procède de la même façon »

La dernière à avoir attiré mon attention, justifie que je reproduise le dessin qui allait avec :

Voici la formule qui l’accompagnait… elle n’est pas sans me rappeler cours de mathématiques et tableau noir !

Prenons D : noyau de la vis

Y : 1 épaisseur de filets de la vis

On aura alors A = D + 2Y et B = 2D + 3Y

Et donc : 2B – 3A = 2 (2D + 3Y) – 3 (D + 2Y) = 4D + 6Y – 3D – 6Y = D !!!

Et pour celles et ceux qui n’auraient pas encore perdu le fil, la démonstration se poursuit comme suit :

Si Y = 2 x A – B

D = A – 2 x Y

donc :

D = A – 2 x (2 x A – B)

et donc :

D = 2B – 3A

Albert Einstein ? Non, un internaute anonyme !

Elémentaire n’est-ce pas !

Mais que faut-il retenir de tout cela ?

Quel diamètre doit avoir votre avant-trou pour que le vissage de votre vis à bois ne tourne pas à la mésaventure.

Entendez par là… sans que votre panneau ou morceau de bois ne se fende.

La solution nous vient d’un outil innovant dont la simplicité en est sa sophistication suprême.

Cet outil, c’est « l’Avant-trOu »… le foret qui le fait pour vous.

Sa conception est venue de l’observation d’une vis à bois, eh oui… d’une simple vis à bois, ce corps cylindrique effilé à son extrémité.

De cette observation est née de l’adaptation d’un foret à métaux classique, le foret « l’Avant-trOu » avec pour particularité un angle de pointe spécifique qui a donné lieu à un brevet… un angle de pointe effilé qui n’est pas sans nous rappeler celui d’une vis à bois justement !

La notion de pré-perçage ou d’avant-trou allait connaître une véritable révolution  :

Le foret « l’Avant-trOu » est l’outil idéal pour réaliser un pré-perçage ou faire un avant-trou facilement, proprement et sans crainte d’éclater le bois ou de le fendre.

Commercialisé dans différents diamètres correspondants aux diamètres des vis à bois couramment usitées, le foret « l’Avant-trOu »… devrais-je dire, les forets « l’Avant-trOu » répondront à vos attentes en terme de pré-perçage et d’avant-trou.

Alors, le temps est venu de répondre à la question : Quel diamètre de perçage pour quel diamètre de vis ?

Le foret « l’Avant-trOu » y répond pour vous :

diamètre du foret « l’Avant-trOu » = diamètre de la vis à bois

Tout simplement !

Nul besoin d’appliquer des règles de calcul compliquées ou trop approximatives.

C’est ainsi que pour des vis de :

  • 3×12 à 3×30……… vous utiliserez le foret l’Avant-trOu de 3 mm de Ø
  • 3,5×15 à 3,5×30… vous utiliserez le foret l’Avant-trOu de 3,5 mm de Ø
  • 4×30 à 4×60……… vous utiliserez le foret l’Avant-trOu de 4 mm de Ø
  • 5×30 à 5×60……… vous utiliserez le foret l’Avant-trOu de 5 mm de Ø
  • 6×50 à 6×70…….. vous utiliserez le foret l’Avant-trOu de 6 mm de Ø

Jamais « VIS » n’avaient trouvé une invention aussi fiable pour réaliser un perçage et son avant-trou dans le bois, voire d’y noyer la tête de vis avec son fraisoir optionnel et tout cela avec le même foret et en 1 seule opération. 

Comme se plaisait à le dire Léonard de Vinci, la simplicité est la sophistication suprême !

A lire aussi : faut-il-faire-un-avant-trou-pour-visser-dans-du-bois